Infos

Malte: croissance de l’économie de 4.5%

Malte: croissance de l’économie de 4.5%

L’économie maltaise a considérablement diminué l’année dernière, mais devrait croître de 4,5% cette année, soit la cinquième plus rapide de l’UE, a annoncé jeudi la Commission européenne.

Dans ses prévisions hivernales, la commission a déclaré que les limitations du trafic aérien, du tourisme et des activités sociales étaient principalement à l’origine d’une baisse attendue du produit intérieur brut réel d’environ 9%, le troisième en importance dans l’UE. Le coup est venu juste après une croissance robuste de 5,3% en 2019.

Mais d’ici 2022, l’économie de Malte, ainsi que celle de la Slovaquie, devrait connaître une croissance de 5,4%, la plus élevée de l’UE, où une variation moyenne de 3,9% du PIB en 2021 est attendue.

Dans un tweet, le Premier ministre Robert Abela a salué les prévisions de l’UE selon lesquelles Malte connaîtra la croissance du PIB la plus rapide de l’UE l’année prochaine. La prévision intervient un jour après que Moody’s a prédit mercredi que la croissance rebondirait à 5,1% du PIB cette année. Cependant, il a averti que cela dépendait du fait que les arrivées de touristes étaient considérablement plus élevées au deuxième semestre de 2021 par rapport à 2020, en particulier pendant la haute saison estivale.

Jeudi, la commission a noté qu’en 2020, l’investissement avait chuté principalement en raison « d’une baisse surprise de la construction », tandis que la consommation privée avait été freinée par des contractions dans des secteurs tels que le commerce de détail et l’hôtellerie.

«Le bilan économique, cependant, a été partiellement atténué par les mesures de relance du gouvernement. La deuxième vague de restrictions à l’échelle mondiale a exercé une pression supplémentaire sur l’économie très ouverte au dernier trimestre de 2020 et continue de peser sur le premier trimestre de 2021. »

Les jabs COVID offrent un peu d’espoir.

La commission a déclaré que le déploiement prévu des vaccinations cette année et un assouplissement progressif des restrictions dans l’UE devraient remettre le secteur du tourisme sur la voie de la reprise et redynamiser la demande intérieure.

En 2021, la croissance du PIB réel devrait atteindre 4,5%, principalement tirée par les exportations nettes et la consommation intérieure, alors que le tourisme récepteur et le commerce mondial se redressent progressivement.

Selon la commission, l’accord de libre-échange UE-Royaume-Uni a réduit en partie l’impact négatif assumé par l’hypothèse basée sur les règles de l’Organisation mondiale du commerce dans les prévisions d’automne.

À l’époque, la commission avait déclaré qu’elle ne voyait pas les économies des États membres revenir à la normale avant 2022, mais s’attendait à ce que Malte connaisse une reprise modeste en 2021 et 2022.

Ses prévisions d’automne étaient plus ou moins conformes à ce qu’il avait prédit cet été et avait reconnu que la pandémie de COVID avait un impact aigu sur des secteurs critiques de l’économie de Malte, notamment le tourisme et le commerce extérieur, entraînant une augmentation temporaire du taux de chômage.

Dans ses prévisions hivernales publiées jeudi, la commission a déclaré que l’impact potentiel sur la croissance des mesures politiques liées au programme européen Next Generation n’était pas encore inclus dans sa dernière prévision.

Dans le cadre de ce programme, Malte a reçu au moins 1,1 milliard d’euros de subventions et de prêts dans le cadre du mécanisme de relance et de résilience, destiné à aider les États membres à se remettre de la pandémie.

L’année prochaine, l’économie de Malte devrait croître de 5,4%, les exportations nettes devenant le principal contributeur à la croissance du PIB, tandis que la demande intérieure y contribuera plus lentement mais régulièrement.

D’ici la fin de 2022, le secteur du tourisme devrait se redresser près des niveaux d’avant la pandémie et le commerce international devrait être sensiblement rétabli.

visite Malte

Une bonne gouvernance pour Malte

Une bonne gouvernance pour Malte

Moody’s attribue une note positive à la gouvernance de Malte.

Moody’s attribue une note positive à la gouvernance de Malte. Moody’s a attribué à Malte une note de gouvernance positive, a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

Selon l’agence, «dans l’ensemble, le pays bénéficie d’un environnement institutionnel solide».

Le rapport note que la bonne note attribuée à Malte reflète trois facteurs principaux, a déclaré le gouvernement. « Premièrement, notre pays a des antécédents de forte croissance économique. En dehors de cela, les familles ont des niveaux de richesse élevés qui nous permettent de résister aux chocs économiques. Enfin, la dette nationale est modérée et les liquidités sont suffisantes pour les besoins financiers du gouvernement. être abordé. « 

Moody’s a déclaré que « l’économie maltaise pourra se redresser sans cicatrices durables importantes et que ses finances publiques seront maîtrisées après la pandémie ».

Le rapport exprime également la confiance que le gouvernement continuera à apporter les changements nécessaires pour renforcer les institutions du pays. Le succès de ces réformes, selon le rapport, serait également favorable à une revalorisation de la note « .

Le rapport a également pris note du taux élevé de vaccinations à Malte.